©2018 by Libre Harmonie. 

Mon début avec les chevaux

A l'âge de 11 ans j'ai rencontré un poney de 9 ans qui n'avait jamais été débourré mais qui était très proche de l'homme. J'ai passé tout mon premier été à le brosser, passer du temps avec lui, lui raconter pleins de choses. Aujourd'hui je me rends compte à quel point ce moment a été très important.

Les vacances suivantes je me suis mise en tête de le travailler un peu pour ensuite pouvoir la monter. J'allais donc débourrer mon premier poney. 

2009

Andy Booth

2010

Afin de le débourrer je me suis mise à me renseigner sur les méthodes. En parcourant différents sites je suis tombée sur une vidéo, je pense que je m'en souviendrais toute ma vie tellement celle-ci m'a marqué. 

Il s’agissait d'une démonstration d'Andy Booth au salon du cheval avec sa jument Okies. On le voit parler en étant perché sur un cube au milieu de la carrière pendant que Okies galope et s'ébroue dans tous les sens. A l'époque j'avais l'impression de la voir heureuse. Au bout d'un moment Andy fait un mouvement d'épaule presque imperceptible et sa jument revient vers lui tout de suite et se place de façon à ce qu'il puisse monter sur son dos. Andy monte alors Okies en totale liberté. 

La liberté m'a fait rêver bien sûr mais surtout le fait que la jument se place d'elle-même pour être montée, comme si elle donnait son accord. C'était décidé je voulais faire la même chose ! 

L'équitation éthologique

Après ça j'ai commencé à lire tous les livres, tous les articles, j'ai regardé toutes les vidéos possibles afin d'en apprendre le plus sur ce que l'on appelait "l'équitation éthologique". J'ai débourré Tonton jusqu'au bout sans mors et je n'ai pas eu de gros problèmes, tout a été fait dans le calme et la confiance. 

J'ai continué à m'exercer, à faire des erreurs avec d'autres poneys dans les centres équestres que j'ai fréquenté (dont Les écuries de la Futaie où j'ai découvert l'equifeel). 

2010

Makademic étho

2012

Pour mon stage de 3ème j'ai été avec une éthologue Marie Madec (Maitre en éthologie diplômée de la facultée de Rennes). Pendant une semaine j'ai été à ses côtés et j'ai eu la chance de m'occuper et de monter ses chevaux. J'ai eu beaucoup de conseils, de compliments de sa part qui ont augmenté ma motivation à faire ce métier. J'ai beaucoup appris auprès d'elle et apprends toujours grâce à ses nombreux articles. 

Ferme équestre de Puech Merlhou

Voici l'endroit qui m'a fait le plus fait grandir. 

C'est un centre équestre qui accueille beaucoup de colonies de vacances. J'y suis allée à partir de mes 15 ans. Leur philosophie, leur respect du cheval m'a tout de suite plu. Je n'y allais que pendant les vacances et pourtant c'est là bas que j'ai le plus évolué en équitation. 

De plus plusieurs personnes ont cru en moi, ont cru en mes compétences du haut de mes 16 ans. Aujourd'hui j'y suis animatrice à chaque vacances et j'essaye d'apporter à mes élèves autant que ce que j'ai reçu, j'essaye d'ouvrir leurs esprits, de leur faire découvrir le plus de choses possible etc... 

Enfin j'y ai fait aussi une autre rencontre qui a changé ma vie.

2013

Ioda

C'est un poney que je montais de temps en temps à Puech Merlhou. Un jour j'ai eu envie de travailler à pied un poney on m'a proposé celui-ci. J'ai vite compris son potentiel. Il est vif, intelligent, demandeur etc... Au fil de colonies je m'y suis attaché, un jour il a bien dû partir à la retraite, je ne pouvais m'y résoudre je l'ai donc tout simplement emmené avec moi ! 

3 ans plus tard notre relation est celle que j'imaginais et c'est celle-ci que j’aimerais que chacun de mes élèves découvrent. 

2015

Humanimalis formation

Après une année de fac ratée j'ai voulu me former au métier de comportementaliste équin. Cela fait donc un an que j'étudie à distance avec l'organisme Humanimalis. J'écris actuellement mon mémoire de fin d'étude sur le thème "Des effets des médecines alternatives sur les chevaux atteints de stéréotypes". 

2017

Haras de la Cense

2018

Cette année je continue à me former et entame une formation au Haras de la Cense qui est une référence lorsque l'on parle d'éducation du cheval.

J'ai donc validé en juin 2019 un Diplôme en éthologie et sciences équines.